Burkina Faso : CONTRIBUTION DE LA JEUNESSE À L’EFFORT DE PAIX : Bientôt un centre de Psychotrauma construit par les jeunes .

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

CONTRIBUTION DE LA JEUNESSE À L’EFFORT DE PAIX : Bientôt un centre de Psychotrauma construit par les jeunes .

Le Conseil national de la Jeunesse (CNJ), à travers le Réseau national de la jeunesse pour l’innovation dans le secteur du génie civil et des transports a présenté, lundi à la presse, son projet de construction d’un centre de psychotrauma au sein du camp Sangoulé Lamizana pour les personnes affectées par la crise sécuritaire

Le Conseil national de la jeunesse (CNJ) estime que chaque entité de jeunes dans son domaine de compétence doit participer à l’effort de paix. C’est dans ce cadre que le Réseau National des jeunes dans le secteur du Génie Civil et du Bâtiment a proposé de concert avec les psychologues de l’armée un centre de psycho traumatologie ». Il s’agit d’une infrastructure d’une capacité de prise en charge de 25 patients qui sera constituée entre autres, de deux salles d’isolement, d’une salle de réception et de 3 salles pour les cas d’urgence. Une infrastructure qui sera assez large pour qu’une ambulance puisse entrer à l’intérieur afin de permettre une confidentialité des patients qui entrent à l’intérieur.

Le président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Moumouni Dialla, appelle à la mobilisation de la jeunesse dans toutes ses composantes et surtout demande aux personnes de bonnes volontés leur accompagnement afin que nous puissions mettre sur pied cette infrastructure » il existe un dispositif au CNJ qui permettra aux personnes qui viendront d’autres localités pour apporter leur contribution d’y être logés. « Je pense que quand quelqu’un ne peut pas soulever les pelles ou pousser les brouettes, il peut préparer. Chacun aura son rôle à jouer. On va faire de la nourriture consistante comme le « benga » et le « souma » là quand tu manges, tu ne fais que boire et tu auras assez de force pour pousser les brouettes », a déclaré le Président du CNJ-BF.

Pour le ministre en charge de la Jeunesse, Dr Boubakar Savadogo, cette initiative est la représentation de l’émanation de l’engagement de la jeunesse appelée à prendre conscience de son important rôle dans la reconquête du pays et l’édification du socle social de la nation.

Pour la psychiatre, le commandant Aïcha Traoré, ce centre de psychotrauma va permettre une destigmatisation afin que les gens puissent comprendre que le psychotrauma n’est pas forcément une maladie mentale et permettre que les gens puissent venir plus facilement pour leurs prises en charge.

« La contribution de l’Etat-major dans ce projet va consister dans un premier temps, à disponibiliser l’espace sur lequel le complexe sera construit et dans un deuxième temps à faire en sorte que le complexe soit opérationnel en l’équipant de tout le matériel médical technique, et l’aménagement intérieur », a informé le commandant Traoré.

Les travaux de construction de ce centre d’une valeur de 337 millions de F CFA seront lancés au mois de mai prochain pour une durée de 6 mois

Communication CNJ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi