Burkina Faso : Le ministre des affaires religieuses et coutumières exprime sa solidarité et son soutien aux fidèles musulmans

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

 

Le ministre des affaires religieuses et coutumières Mr Issaka Sourwema dans une déclaration exprime sa solidarité, son soutien et celle du gouvernement aux fidèles musulmans entame le Ramadan 2022.

DECLARATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES ET COUTUMIERES A L’OCCASION DU MOIS DE RAMADAN

Les musulmans du Burkina Faso entament ce dimanche 03 avril 2022, le Ramadan, mois béni par excellence. A cette occasion, je voudrais au nom du gouvernement traduire à l’ensemble des fidèles musulmans tout le soutien et la solidarité de la République.

Mois de pénitence et de piété, le Ramadan est un temps marqué par une intense spiritualité pour la communauté musulmane. Quatrième pilier de l’islam, il est caractérisé par des moments de privation, d’aumône, d’actes de foi et la prière. Cette année ce mois béni se tient dans un contexte toujours marqué par un climat sécuritaire difficile. Aussi voudrais-je saisir cette occasion que me donne ce temps de pratiques spirituelles accrues envers Allah pour formuler, à l’endroit de tous les musulmans du Faso, un bon mois de jeûne.

Le Ramadan est aussi l’occasion privilégiée de ressourcement spirituel, de bonté, de tolérance, de justice sociale, de paix, de résistance face à l’adversité, de compassion pour les personnes démunies et de construction de renforcement de la cohésion entre les humains en même temps qu’il témoigne de la solidité entre les humains et Dieu.

Cela étant, notre pays qui amorce en ce moment même un virage historique pour son bien-être et la paix véritable pour les communautés qui le composent, a besoin de la contribution de tous pour y arriver. J’exhorte donc l’ensemble des musulmans à procéder à des intercessions continuelles pour le Burkina Faso.

Que ce mois de pieuses dévotions à Allah nous apporte la paix, la prospérité et la santé. Je voudrais aussi inviter tous les croyants à communier dans la prière, la piété, la générosité, la solidarité et l’unité pour la paix et la sauvegarde de la cohabitation pacifique légendaire qui constitue une richesse inestimable pour notre patrie.

Puisse Allah le Miséricordieux procurer à tous les Burkinabè et aux musulmans en particulier, un bon mois de jeûne !
Ramadan Kareem !

Issaka SOURWEMA
Officier de l’Ordre de Mérite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribune : Les Burkinabè attendaient qu’il soit un chef de guerre.

Tribune de Newton Ahmed Barry 👇👇👇👇 Ainsi vont les choses de la vie ! Comment lire les intentions de Damiba ? Il...

Procès Thomas Sankara : Dr Ablassé OUEDRAOGO On ne peut que considérer que justice a été rendue aux victimes

  Ceci est le Point de vue sur le verdict du procès Sankara et douze de ses compagnons du Dr Ablassé OUEDRAOGO président du Faso...

Procès Thomas Sankara : La réaction de la veuve de Thomas Sankara

Le juge a donné son verdict selon la loi et tout le monde apprécie. C’est quelque chose qu’on a demandé, la justice et la...

Burkina Faso : Le Faso Autrement adresse à la communauté islamique du Burkina Faso et du mon ses souhaits pour un mois de carême

Ouagadougou, le 04 avril 2022 MESSAGE A L’OCCASION DU MOIS DE RAMADAN 2022 De par la grâce d’Allah, les frères et sœurs de la foi islamique...

Burkina Faso : Le ministre des affaires religieuses et coutumières exprime sa solidarité et son soutien aux fidèles musulmans

  Le ministre des affaires religieuses et coutumières Mr Issaka Sourwema dans une déclaration exprime sa solidarité, son soutien et celle du gouvernement aux fidèles...

Vous aimeriez aussi