MESSAGE DU PRESIDENT DU CERFI A L’OCCASION DE RAMADAN 2022/1443 H

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

MESSAGE DU PRESIDENT DU CERFI A L’OCCASION DE RAMADAN 2022/1443 H

Allah nous a gratifié une fois de plus du mois béni de Ramadan ; le mois de pardon, de miséricorde et d’affranchissement du feu de l’enfer. Allah nous dit dans le saint Coran « …il est mieux pour vous de jeûner, si vous le saviez » S2V184. Remercions infiniment Allah pour cette grâce et mettons tout en œuvre pour en tirer le plus grand profit. « Que celui d’entre vous qui est donc témoin de ce mois le jeûne », a dit le Prophète Muhammad (SAW).

En cette heureuse occasion, il me plait d’adresser ces quelques mots de rappel, de réconfort et d’interpellation à mes frères et sœurs dans la foi islamique et en Humanité.
Ramadan est une école : l’école de la patience, de la solidarité, de la spiritualité, de l’humilité, de l’adoration, de l’espérance, du repentir, de la remise en question, de la réforme de l’être. Au regard de toutes ces vertus éducatives, nous devons nous inscrire massivement à cette école et suivre assidument les cours, par le respect scrupuleux des préceptes de ce quatrième pilier de notre religion.

Conformément aux enseignements de notre religion, Ramadan nous impose des obligations qui doivent nous rapprocher de nos parents, de nos voisins, de nos collègues, de nos amis, bref des Hommes.
Bien observer le jeûne commande d’être ponctuel et assidu au travail, d’être courtois envers ses collaborateurs et les usagers du service, de bien gérer les biens publics, bref, d’avoir une conscience professionnelle aigue.

Chers frères et sœurs dans la foi et dans l’humanité, cette année, Ramadan intervient à un moment où notre pays traverse des moments difficiles, marqués entre autres par la vie chère et la crise sécuritaire dont les conséquences sociales, économiques et politiques passent de commentaires. Ce mois béni est donc une belle opportunité pour implorer Allah avec insistance et dévotion, en vue du retour de la paix et de la sécurité dans notre pays et dans le monde.
Vivons ce ramadan sous le signe du renouveau spirituel, du raffermissement de notre foi et de la réaffirmation de notre engagement aux côtés des plus faibles d’entre nous.

C’est l’occasion pour nous d’expérimenter les dures conditions de vie de nos frères et sœurs déplacés qui souffrent quotidiennement de la faim et de la soif. Au-delà des invocations, nous devons faire montre d’une plus grande solidarité envers eux, en contribuant à combler leurs besoins pour leur permettre de préserver leur dignité et être plus proches d’eux afin d’aider à soigner leurs blessures morales. Ceci est bien conforme aux enseignements d’Allah contenus dans le verset 46 de la sourate 4 : « Adorez Allah et ne lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers vos père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur… »

C’est le lieu pour le CERFI d’interpeller les gouvernants sur l’urgence de prendre des mesures idoines pour contenir l’inflation et surtout pour aller vers une résolution rapide de la crise sécuritaire et humanitaire.

Puisse Allah le Miséricordieux par essence et par excellence, déverser Ses grâces sur toutes et tous et protéger notre cher pays le Burkina Faso.
A toutes et à tous, le CERFI souhaite d’être avec Dieu et de vivre avec les Hommes, pendant et au-delà de ce Ramadan 1443.
Wa salamou alaikoum

Le Président du CERFI

El hadj Hamidou YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribune : Les Burkinabè attendaient qu’il soit un chef de guerre.

Tribune de Newton Ahmed Barry 👇👇👇👇 Ainsi vont les choses de la vie ! Comment lire les intentions de Damiba ? Il...

Procès Thomas Sankara : Dr Ablassé OUEDRAOGO On ne peut que considérer que justice a été rendue aux victimes

  Ceci est le Point de vue sur le verdict du procès Sankara et douze de ses compagnons du Dr Ablassé OUEDRAOGO président du Faso...

Procès Thomas Sankara : La réaction de la veuve de Thomas Sankara

Le juge a donné son verdict selon la loi et tout le monde apprécie. C’est quelque chose qu’on a demandé, la justice et la...

Burkina Faso : Le Faso Autrement adresse à la communauté islamique du Burkina Faso et du mon ses souhaits pour un mois de carême

Ouagadougou, le 04 avril 2022 MESSAGE A L’OCCASION DU MOIS DE RAMADAN 2022 De par la grâce d’Allah, les frères et sœurs de la foi islamique...

Burkina Faso : Le ministre des affaires religieuses et coutumières exprime sa solidarité et son soutien aux fidèles musulmans

  Le ministre des affaires religieuses et coutumières Mr Issaka Sourwema dans une déclaration exprime sa solidarité, son soutien et celle du gouvernement aux fidèles...

Vous aimeriez aussi