Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu : Célébration du centenaire du 11 au 14 mars 2021

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Les Eglises Evangélique des Assemblées de Dieu au Burkina Faso célèbre leur centenaire du 11 au 14 mars 2021. C’est l’annonce faite par le comité d’organisation ce jeudi 28 janvier 2021 au temple Emmanuel lors d’une conférence. Pour ces centenaires le comité d’organisation fait un appel à la reforme.

« Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre », c’est sous thème que se tiendra le centenaire des Eglises Evangélique des Assemblées de Dieu du Burkina Faso. Il aura lieu du 11 au 14 mars 2021.

Pour le Président du comité d’organisation, le pasteur Samuel YAMEOGO, la célébration de ce centenaire ne se résume pas seulement en liesse populaire, mais surtout en recueillement et en intercession devant Dieu. « Nous envisageons cette célébration non pas comme une ligne d’arrivée, mais comme celle d’un nouveau départ », a-t-il exhorté.

Ce centenaire aura pour slogan « Retournons à nos Fondamentaux » qui s’explique par le vivre ensemble dans l’intégrité, le pardon, la fraternité, le respect, la considération de l’autre, l’amour de la patrie dans le dévouement. Sa devise se décline en 3 R à savoir Réforme, Réveil, Rayonnement. Elle va se dérouler en 4 activités far que sont un jeu biblique, la route de la mission, l’évangélisation et la célébration officielles.

Selon Samuel YAMEOGO, la première préoccupation des missionnaires était l’alphabétisation en langue nationale. « Dès 1921 ils ont lancé le ‘’Bantaré’’ », a-t-il déclaré. Puis il ajoute que « pour l’éducation des jeunes filles ils ont créé des foyers de formation pour leur apprendre à lire et à écrire, mais aussi à coudre et à tricoter ». A l’en croire ils ont contribué à l’émancipation de la femme en luttant contre le mariage forcé et les mutilations génitales.

Par ailleurs, avec les Eglises Evangéliques sœurs membres de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME), les Assemblées de Dieu ont contribué au développement socio-économique de notre pays. a t il conclu.

Léa  SAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi