Burkina Faso : Libération de Me Guy Hervé Kam par la chambre de contrôle du tribunal militaire

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

 

Ceci est un communiqué du Mouvement SENS qui annonce la libération de son coordinateur national Me Guy Hervé Kam par la chambre de contrôle du Tribunal militaire

👇👇👇

COMMUNIQUE

Le mouvement SENS porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que la Chambre de Contrôle du Tribunal militaire a ordonné ce lundi 08 juillet 2024, la libération de son Coordonnateur National Me Guy Hervé KAM.

Pour rappel, à la suite de son enlèvement le 24 janvier dernier, le tribunal administratif, dans sa décision du 7 mars, avait ordonné la libération immédiate de Me KAM. Cette décision fut confirmée le 23 avril 2024 par la Cour administrative d’appel, statuant en dernier ressort.

Le 30 mai il a été présenté à un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour complot et association de malfaiteurs puis a ordonné son placement en détention provisoire. Contre cette décision, ses avocats en son nom ont interjeté appel.

Le 08 juillet 2024, la chambre de contrôle du tribunal militaire de Ouagadougou, saisie de cette affaire a rendu le même jour son arrêt infirmant l’ordonnance de placement en détention et par conséquent, sa mise en liberté. La même décision a décidé de le soumettre à un contrôle judiciaire. Ce jour 10 juillet 2024 dans la soirée, il a été libéré et a pu regagner son domicile.

Le mouvement SENS salue, d’une part, cette décision de la chambre de contrôle, et d’autre part, son exécution ce jour.

Le mouvement SENS salut tous les acteurs qui ont contribué à cet aboutissement à commencer par l’ensemble des avocats.

Enfin, le mouvement SENS appelle à la libération de toutes les autres personnes enlevées et détenues arbitrairement.

SENS, Servir Et Non Se Servir

Ouagadougou, le 10 juillet 2024

La Coordination Nationale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Général Doumbouya visé par une plainte en France

Enlevés dans la nuit du 9 juillet et conduits vers une destination inconnue, Foniké Mengué et Billo Bah restent...

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi