Guinée : Les acteurs sociopolitiques créent la plate-forme « Union sacrée » « pour contraindre » le CNRD

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Le siège de l’UFDG a accueilli ce lundi 22 avril 2024 plusieurs acteurs sociopolitiques pour tenir une déclaration en présence de plusieurs médias nationaux et étrangers. Cette rencontre, qui s’est tenue à huis clos, a donné naissance à une nouvelle coalition politique dénommée « Union Sacrée ».

À l’issue de la rencontre, ces partis politiques, coalitions politiques et organisations de la société civile ont pris des décisions allant dans le sens de former un front commun contre le CNRD. Ils ont décidé « d’unir leurs efforts pour contraindre le CNRD à respecter ses engagements d’organiser les élections nécessaires au retour à l’ordre constitutionnel avant la fin de l’année 2024. » Il s’agirt « d’user de tous les moyens légaux, y compris les manifestations dans les rues et sur les places publiques, pour exiger l’organisation des élections. À défaut d’obtenir la satisfaction de cette revendication, les signataires de la présente déclaration se réservent le droit d’exiger le départ de la junte et la mise en place d’une transition civile capable d’organiser dans un délai raisonnable des élections crédibles permettant au peuple guinéen de choisir librement ses dirigeants. »

Des journées de manifestation seront organisées pour la même cause, stipule ladite déclaration. « Les signataires invitent le peuple de Guinée à se mobiliser pour répondre, avec la plus grande combativité, aux mots d’ordre qu’ils ne tarderont pas à lancer pour exiger l’organisation avant la fin de l’année d’élections inclusives, libres et transparentes », lit-on dans la déclaration.

Étaient présents à cette rencontre les partis politiques tels que l’ADC-BOC, le PDG-RDA, l’UFC, MoDeL et le RGT, ainsi que les coalitions politiques et les sociétés civiles telles que l’ANAD, la COPAD, le MAOG et le CODEJ.

Avec Mohamed Diawaty

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Général Doumbouya visé par une plainte en France

Enlevés dans la nuit du 9 juillet et conduits vers une destination inconnue, Foniké Mengué et Billo Bah restent...

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi