La CEDEAO réfléchit sur la création d’une force pour lutter contre les coups d’état en Afrique de l’ouest

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Le président en exercice de la CEDEAO, Umaro Mokhtar Sissoco Embaló, a annoncé que l’institution sous-régionale réfléchit sur les voies et moyens de créer une force pour lutter contre putsch en Afrique de l’Ouest.

‘’Il y a déjà sur la table de la CEDEAO un projet de création d’une force anti-putsch. On pense à créer cela’’, a-t-il indiqué, en présence du président français Emmanuel Macron qui séjourne dans la capitale bissau-guinéenne.

Embaló estime qu’il est temps pour ‘’tout le monde de comprendre que nous sommes au 21e siècle et qu’il est inadmissible et inacceptable de faire des coups d’Etat. On ne peut penser que pour arriver au sommet de l’Etat, c’est un fast track. Il y a des procédures pour être chefs d’Etat. Il faut qu’on soit tous républicains. C’est le peuple qui a le droit de sanctionner les dirigeants’’.

Mettant l’occasion à profit, le président Macron a confirmé qu’il a été ‘’informé par le président Embalo de la volonté de la CEDEAO de bâtir une force luttant contre les différents membres’’.

Le dirigeant français salue l’initiative et pense que ‘’c’est un instrument extrêmement efficace pour lutter contre les déstabilisations qu’on a vues fléchir dans la région où des groupes militaires ont exploité, parfois, l’affaiblissement de l’Etat pour prendre le pouvoir. Voilà ce qui est attendu de la CEDEAO’’.

Il rassure que ‘’’la France continuera son rôle dans la région au service d’Etat souverains légitimes. Car nous considérons que notre rôle est d’aider à réussir cette bataille contre le terrorisme et à permettre le développement stable et la formation de la jeunesse dans cette partie du continent africain’’.

GV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Football : Issa Kaboré signe a Marseille

international Burkinabè Issa Kaboré est  officiellement  un joueur de l’Olympique de Marseille pour une saison en prêt avec une...

Le CISC sur des cas d’exécutions extrajudiciaires de plusieurs personnes à Tougri dans le centre nord

COMMUNIQUE DU CISC sur des cas d'exécutions extrajudiciaires en masse de plus en plus inquiétantes Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC)...

Mali : Les 49 Soldats Ivoiriens inculpés.

Les 49 militaires ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022 ont été inculpés pour atteinte à la sûreté de l'Etat et placées...

Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Trois (03) malfrats et leur complice interpelés par la Police Nationale à Ouahigouya

Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Trois (03) malfrats et leur complice interpelés par la Police Nationale à Ouahigouya. La police nationale...

RDC : L’ancien vice président de l’assemblée nationale arrêté et transféré en prison.

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale est poursuivi pour avoir tenu, au cours d’un point de presse, des propos qualifiés d'injurieux, de nature à...

Vous aimeriez aussi