Burkina Faso : Selon l’union européenne Ouagadougou en train de jouer un double jeu

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

BurkinaFaso : Selon l’union européenne Ouagadougou en train de jouer un double jeu »

L’Union européenne (UE) envisage de déployer trois nouvelles missions militaires en Afrique de l’Ouest après la suspension de ses missions de formation au Mali et en République centrafricaine, selon un document du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) daté du 25 mai.
Le document révélé par « euobsever », un site d’information qui se concentre principalement sur la politique des institutions de l’Union européenne, précise que l’UE souhaite installer ces missions au Niger, au Burkina Faso et dans « l’un pays des pays côtiers du Golfe de Guinée »

Une mission militaire au Niger devrait être la première à être déployée étant donné que les autorités nigériennes ont déjà demandé à l’UE de créer un « centre d’excellence en matière de logistique et de maintenance dans les environs de Niamey », révèle le document, tout en précisant que « l’Union européenne souhaite aller au-delà de cette demande pour former, équiper et accompagner les forces armées nigériennes ».

Au Burkina Faso, les autorités ont également demandé la présence d’une mission militaire européenne assurant la formation, l’équipement et l’accompagnement des forces armées locales lors de « discussions techniques ».
Le Service européen pour l’action extérieure a cependant noté que le Burkina Faso serait « en train de jouer un double jeu » puisqu’une délégation militaire burkinabé de haut niveau a été envoyée au Mali à la mi-avril, ce qui a éveillé des soupçons sur la volonté de Ouagadougou de copier la stratégie de Bamako en faisant appel à des mercenaires russes pour combattre les jihadistes.

« La possibilité d’une reproduction du modèle malien [au Burkina Faso] à travers l’utilisation de forces à la solde de la Russie ne peut pas être exclue », a-t-il averti.
👇 👇 👇
www.oeildufaso.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le Conseil supérieur de la Magistrature : pour un renforcement de l’indépendance du pouvoir judicaire 

Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le Conseil supérieur de la Magistrature : pour un renforcement de...

Corruption à la Fifa : un an et huit mois de prison avec sursis à l’encontre de Michel Platini et de Sepp Blatter.

Le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone (Suisse) a requis, ce mercredi 15 juin, un an et huit mois de prison avec sursis à l'encontre...

Burkina Faso : plus de 3000 déplacés enregistré après l’attaque de Seytenga

Selon le bilan provisoire enregistré par le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) , 3 490 personnes sont venus à Dori...

Propos du Chef d’Eta major de la gendarmerie :réaction du  service de communication de la gendarmerie nationale. sur le contexte.

Allez-y dire au premier ministre, allez-y dire au président du Faso, que je commande des hommes d'honneur et j'ai besoin de moyens pour montrer...

Communiqué du gouvernement sur la situation à Seytenga.

: Communiqué du gouvernement sur la situation à Seytenga. #Communiqué Dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, des individus armés ont fait irruption dans...

Vous aimeriez aussi