ATTAQUES TERRORISTES AU BURKINA FASO: l’ancien président Blaise COMPAORE présente ses condoléances au peuple

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Ceci est un message de condoléances au peuple burkinabè de l’ancien président du Burkina Faso Blaise COMPAORE.

C’est avec le cœur gros que j’ai appris, par voie de presse, les récentes massacres ayant conduit à l’hécatombe dans notre cher pays. Le Burkina Faso et son peuple viennent de subir, une fois de plus, une lâche attaque qui a couté la vie à nos forces de défenses et de sécurité, aux vaillants volontaires pour la défense de la patrie ainsi qu’à de paisibles citoyens qui ne demandaient qu’à vivre en paix. Hélas, ce malheur arrive après la terrible nuit de Solhan, après les nombreuses pertes du 4 août, celles du 09 et du 18 août 2021.

J’adresse aux autorités politiques, aux familles endeuillées, à nos forces de défense et de sécurité dans toutes leurs composantes, mes condoléances les plus attristés, ma compassion ainsi que ma solidarité.

Face à ces drames qui ne cessent de se répéter laissant le peuple dubitatif sur son avenir et sur celui du pays tout entier, il est essentiel de se souvenir que sans une union sacrée nous ne parviendrons pas à arrêter la barbarie de ces assassins et à préserver l’intégrité de notre territoire.

Je veux encore une fois saluer la résilience de notre peuple dans cette guerre sans visage qu’il subit.

Je veux encourager toutes nos forces de défense et de sécurité dans leur combat malgré les nombreux sacrifices suprêmes qu’elles encourent.

Je veux interpeller l’intelligence de chacun afin que nous soyons unis et solidaires dans cette grande épreuve, conscients que ce qui arrive à nos populations désarmées au Nord, à l’Est et dans d’autres régions du pays peut arriver à chacun de nous personnellement ou à des proches.

Il est temps de taire nos querelles, nos incompréhensions et nos égos pour nous donner toutes les chances de préserver notre Patrie en très grand danger.

J’élève des prières pour le repos des âmes des victimes et pour que le Dieu Unique console le cœur de nos compatriotes en deuil.

Œil Du Faso

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Assises Nationales, les conditions de L’EX APMP

LETTRE DE L’EX APMP AU MATDS SUR LA TENUE DES ASSISES NATIONALES Objet : Participation de notre Composante aux Assises...

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi