Burkina : Les GSP « prennent en otage » le procès des présumés terroristes

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Le syndicat des gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) a « pris en otage » jeudi le procès des présumés terroristes, une première dans l’histoire du Burkina Faso qui avait entamé depuis lundi une phase inédite dans sa lutte contre le terrorisme.

L’audience du jour a été suspendue à cause d’un mouvement d’humeur du service d’escorte de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) qui a refusé de convoyer les accusés devant le tribunal.Dans un communiqué jeudi, le syndicat des GSP a exigé du gouvernement des réponses dans le dossier portant « classement indiciaire et de régime indemnitaire de la G.S.P. ».

Le syndicat dit ne pas être satisfait en ce qui concerne « les indemnités de risque ainsi que de charges pénitentiaires » et a invité la ministre de la Justice « à porter le problème au plus haut niveau de l’État ; en l’occurrence chez le Premier Ministre, voire plus », peut-on lire dans le communiqué.

C’est la première fois que le Burkina Faso juge des présumés terroristes depuis le début des attentats terroristes en 2015. En tout, 10 dossiers devraient être jugés pour cette première session desormais suspendue, mais qui était prévue se tenir jusqu’à vendredi.La quasi totalité des personnes interpellées depuis 2016 pour des actes terroristes, n’ont pas encore été jugées.

Source Oméga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Assises Nationales, les conditions de L’EX APMP

LETTRE DE L’EX APMP AU MATDS SUR LA TENUE DES ASSISES NATIONALES Objet : Participation de notre Composante aux Assises...

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi