Burkina Faso/justice : deux présumés terroristes condamnés à 20 ans de prison ferme

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Au deuxième jour de la 1re session de jugement de la Chambre correctionnelle du pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes de terrorisme, le mardi 10 août 2021, deux présumés terroristes du groupe Ansarul islam de Malam Dicko ont condamnés à 20 ans de prison ferme.

Comparaissant devant la Chambre correctionnelle du pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes de terrorismes, pour répondre des faits de d’associations de malfaiteurs terroristes, de détention illégale d’armes à feu et de munitions, de destruction volontaire de biens et de vol en lien avec le terrorisme. N.A, cultivateur et D.A.H ont été reconnus coupables des faits qui leur étaient reprochés.

En répression, la Chambre correctionnelle les a condamnés à 20 ans de prison ferme assortie de 15 ans de sûreté. Le tribunal a également ordonné la confiscation des deux kalachnikovs et 3 chargeurs non garnis.
La cour a par ailleurs, condamné les deux prévenus à payer les sommes de 2 millions 975 mille 094 FCFA et 758 mille FCFA respectivement au directeur d’une l’école et à une enseignante de ladite école pour l’incendie de leurs motocyclettes.
Pour rappel, à l’ouverture du procès, ce 10 août 2021, les deux prévenus avait plaidé coupable et ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés. Ils ont reconnu avoir adhéré au groupe terroriste Ansrul Islam de Malam Dicko pour instaurer la charia. Convaincus de leurs missions, les deux prévenus ont déclaré à la barre être prêts à mourir pour retrouver les 70 vierges au paradis.
Dans les faits, ils ont attaqué un QG de Koglwéogo à Bafina et attaqué une école sur leur chemin, récupérant la moto du directeur de l’école qu’ils ont incendié en plus de sa maison et d’autres motos.

Anna Ouédraogo
Afrikpress.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribune : Les Burkinabè attendaient qu’il soit un chef de guerre.

Tribune de Newton Ahmed Barry 👇👇👇👇 Ainsi vont les choses de la vie ! Comment lire les intentions de Damiba ? Il...

Procès Thomas Sankara : Dr Ablassé OUEDRAOGO On ne peut que considérer que justice a été rendue aux victimes

  Ceci est le Point de vue sur le verdict du procès Sankara et douze de ses compagnons du Dr Ablassé OUEDRAOGO président du Faso...

Procès Thomas Sankara : La réaction de la veuve de Thomas Sankara

Le juge a donné son verdict selon la loi et tout le monde apprécie. C’est quelque chose qu’on a demandé, la justice et la...

Burkina Faso : Le Faso Autrement adresse à la communauté islamique du Burkina Faso et du mon ses souhaits pour un mois de carême

Ouagadougou, le 04 avril 2022 MESSAGE A L’OCCASION DU MOIS DE RAMADAN 2022 De par la grâce d’Allah, les frères et sœurs de la foi islamique...

Burkina Faso : Le ministre des affaires religieuses et coutumières exprime sa solidarité et son soutien aux fidèles musulmans

  Le ministre des affaires religieuses et coutumières Mr Issaka Sourwema dans une déclaration exprime sa solidarité, son soutien et celle du gouvernement aux fidèles...

Vous aimeriez aussi