Santé: lancement de la 1ère session 2021 du CASEM

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...
Le ministre de la Santé, le Pr Charlemagne OUEDRAOGO, a présidé la cérémonie d’ouverture de la 1ère session du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de la Santé de 2021, ce lundi 26 juillet 2021 au CHU de Tengandogo.
« Planification en santé, un outil de gouvernance pour un système de santé résilient et des soins de qualité au profit des populations » c’est sous ce thème que se tient la 1ère session du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de la santé.
L’année 2021 est une année charnière pour le département de la santé. En effet, elle est celle de l’élaboration de deux référentiels majeurs pour le Burkina Faso à savoir le Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2021-2030 et le référentiel national de développement (RND) 2021-2025. A ces deux référentiels, s’ajoute le plan d’urgence pour les hôpitaux publics dans le contexte de la COVID-19 dont le financement et la mise en œuvre permettront à n’en point douter de changer le visage des hôpitaux publics.

Le ministre de la Santé Charlemagne OUEDRAOGO

Selon le ministre de la Santé Charlemagne OUEDRAOGO, le CASEM est un moment important pour son département de poser les bases d’actions prioritaires de développement sanitaire. « L‘année 2020 a été certes difficile, mais nous avons pu engranger des résultats positifs, un taux de réalisations physique et financière respectivement de 62,88% et de 96,68% », a -t-il déclaré.
Cette 1ère session du CASEM va être propice pour faire l’examen de documents :
– bilan du plan d’action 2020 et le plan d’action consolidé de 2021 du Ministère de la Santé,
_ le plan d’urgence pour les hôpitaux publics, contexte Covid-19,
_ le processus d’élaboration du PNDS
_ la situation de la Covid-19.
Il a par ailleurs salué la participation des différents acteurs qui ont tous contribué dans l’atteinte de ces résultats qu’il juge satisfaisants, nonobstant le contexte sécuritaire et sanitaire difficile.
Œil Du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribune : Les Burkinabè attendaient qu’il soit un chef de guerre.

Tribune de Newton Ahmed Barry 👇👇👇👇 Ainsi vont les choses de la vie ! Comment lire les intentions de Damiba ? Il...

Procès Thomas Sankara : Dr Ablassé OUEDRAOGO On ne peut que considérer que justice a été rendue aux victimes

  Ceci est le Point de vue sur le verdict du procès Sankara et douze de ses compagnons du Dr Ablassé OUEDRAOGO président du Faso...

Procès Thomas Sankara : La réaction de la veuve de Thomas Sankara

Le juge a donné son verdict selon la loi et tout le monde apprécie. C’est quelque chose qu’on a demandé, la justice et la...

Burkina Faso : Le Faso Autrement adresse à la communauté islamique du Burkina Faso et du mon ses souhaits pour un mois de carême

Ouagadougou, le 04 avril 2022 MESSAGE A L’OCCASION DU MOIS DE RAMADAN 2022 De par la grâce d’Allah, les frères et sœurs de la foi islamique...

Burkina Faso : Le ministre des affaires religieuses et coutumières exprime sa solidarité et son soutien aux fidèles musulmans

  Le ministre des affaires religieuses et coutumières Mr Issaka Sourwema dans une déclaration exprime sa solidarité, son soutien et celle du gouvernement aux fidèles...

Vous aimeriez aussi