24e édition des prix Galian : pas de super GALIAN pour 2021

On en parle

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

La 24e édition des prix Galian, qui récompensent chaque année les meilleures œuvres journalistiques au Burkina Faso, s’est déroulée dans la nuit du jeudi 15 juillet 2021 à Ouagadougou. La cérémonie a été organisée par le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement. 

La 24e édition de ces prix a eu lieu ce jeudi 15 juillet, en présence de nombreuses personnalités, parmi lesquelles l’épouse du Premier ministre, Clémentine DABIRE, représentant la présidente d’honneur de cet événement, Sika KABORE première dame.

La représentante du jury Super Galian, Aïssata Sankara, annonce qu’à cette édition, aucune oeuvre n’est éligible au Super Galian, autrement dit aucune d’elle n’a pu obtenir la note de 17/20.

Ainsi faute de Super Galian cette édition, la cagnotte de 3 millions de FCFA à lui destinée, sera repartie entre les meilleurs journalistes des quatre catégories du concours.

De l’avis du président du comité d’organisation de la cérémonie de la 24e Nuit des Galian, Rabankhi Abou Bakr Zida, par ailleurs secrétaire général du ministère en charge de la Communication, 20 prix officiels et 10 prix spéciaux ont été décernés aux différents lauréats, dans les catégories « langues nationales », presse en ligne », « presse écrite et presse audiovisuelle et sonore ».

Il a révélé que 129 candidatures, soit 258 œuvres journalistiques (02 œuvres par candidat) ont été enregistrées à ce concours.
Les lauréats dans chaque catégorie, sont repartis chacun avec la somme de un million de F CFA, un trophée et une attestation et des gadgets du sponsor Coris Bank.

Le ministre en charge de la Communication, Ousséni Tamboura, a rendu hommage aux journalistes et aux forces de défense et de sécurité décédés. Il a annoncé une série de réformes, en vue de donner « une nouvelle dynamique à cet événement et renforcer ses ambitions ».

Ces réformes concernent entre autres, la mise en place d’un système d’observation et de suivi continu des œuvres journalistiques, plutôt que les candidatures spontanées telles que pratiquées jusqu’à cette édition, la réduction des genres rédactionnelles en compétition pour diminuer les risques de confusion des genres constatée au cours des dernières éditions. De l’avis de M. Tamboura, la réduction des genres permettra en plus, la revalorisation des prix décernés et enfin, la réduction des membres des jurys.

Rendu est pris pour la 25e édition des prix GALIAN avec la promesse du ministère des sports et des loisirs et de l’Assemblée Nationale de décerner des prix spéciaux aux journalistes.

Œil Du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Un an du drame d’Inata : la Gendarmerie Nationale rend hommage à ses hommes tombés sur le champ d’honneur.

Un an du drame d'Inata : la Gendarmerie Nationale rend hommage à ses hommes tombés sur le champ d’honneur. Dans le cadre de la commémoration...

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Vous aimeriez aussi