Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires: lancement de la seconde concertation nationale

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Le ministre de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricole et de la mécanisation, Salifou OUEDRAOGO a présidé la cérémonie d’ouverture de la seconde concertation nationale dans le cadre de la préparation du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires ce jeudi 15 juillet 2021 à Ouagadougou.

« Les dynamique de production, de diversification, de transformation, de fortification/enrichissement, de conservation/stockage et de commercialisation garantissant une qualité nutritionnelle et sanitaire des aliments au profit des populations », c’est sous ce thème que se tient la seconde concertation nationale en vue de la préparation du Sommet des Nations Unies sur les Systèmes alimentaires en septembre prochain. Ce sommet devra permettre de définir l’orientation future et d’accélérer l’action pour les systèmes alimentaires durables.

Le ministre de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricole et de la mécanisation Salifou OUEDRAOGO

Selon le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou OUEDRAOGO, cette seconde concertation est un tournant décisif car elle devra permettre d’informer d’avantage l’ensemble des acteurs et leur permettre de donner leur point de vue  afin que l’objectif « la faim zéro » pour l’agenda 2030 soit une réalité. « Nous voyons qu’à travers le monde, il y a beaucoup de gaspillage de nourriture, alors qu’avec une bonne organisation et pratique des systèmes alimentaires, on devrait satisfaire tout le monde sans gaspiller », a-t-il souligné. « Au Burkina Faso, il faut qu’ensemble nous voyons dans quelle mesure nous pouvons développer des systèmes de production dans la durabilité sans pesticides », suggère le ministre.

A en croire Alassane GUIRE, coordonnateur des concertations nationales des systèmes alimentaires, les pesticides autant qu’ils permettent d’intensifier la production constituent un danger pour la santé humaine. « Dans nos modes de transformations, dans le dispositif de stockage, de transport, il y a des produits qui ne sont pas adaptés, qui sont nuisibles à la santé humaine, mais qui sont utilisés », a-t-il déploré. Ainsi des experts donnerons leur point de vue afin de trouver des solutions pour une bonne pratique des systèmes alimentaires.

Léa SAMA

Œil Du Faso

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi