MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT : Évolution des prix des produits de grande consommation au Burkina Faso

On en parle

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Ce jeudi 1 juillet 2021, Boubacar Traoré, secrétaire général du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat a présidé une conférence de presse. Objectif, s’entretenir avec la presse sur l’évolution des prix des produits en particulier les céréales et informer des perspectives. Cette rencontre a eu lieu à Ouagadougou.

Ces derniers mois, le Burkina Faso connaît une flambée des prix de certains produits de grande consommation, notamment les céréales (riz, maïs, mil, sorgho).

A en croire les conférenciers du jour, l’apparition de la pandémie du COVID-19 en a joué un grand rôle, en ce sens ou elle a entraîné la hausse des cours des matières premières et du fret entrainant ainsi une augmentation des prix des produits de grande consommation. Pour illustrer cela, Boubacar Traoré a indiqué que l’indice FAO des produits alimentaires a enregistré une hausse de 4,8% entre avril et mai 2021, et pas moins de 39,7% de plus que sa valeur à la même période de l’année précédente. <<Quand à l’indice harmonisé des prix à la consommation de l’INSD pour le Burkina Faso, il était de 3,9% en moyenne entre février, mars et mai 2021>>, a-t-il soutenu. A l’entendre, le gouvernement a entrepris des actions visant à limiter ses effets sur le pouvoir d’achat du consommateur. Au titre de ces actions, il y’a notamment, la suspension de la délivrance des autorisations spéciales d’exportation des céréales locales depuis fin 2019, la lutte contre les exportations frauduleuses et le stockage clandestin de ces produits. Également, il y’a le relevé hebdomadaire des prix et des stocks en vue de s’assurer de la disponibilité des produits de grande consommation et de suivre la tendance des prix. <<L’intensification des opérations de contrôle des prix des produits de grande consommation. De janvier à juin 2021, cette opération a permis de contrôler 13 559 commerçants parmi lesquels 444 ont enfreint la réglementation. Ces contrevenants ont été verbalisés>>, a-t-il poursuivi.

Les journalistes ont répondu présents à l’appel

Boubacar Traoré a cependant indiqué que bien que les actions entreprises par le gouvernement contribuent à limiter la flambée des prix des produits de grande consommation, des efforts restent à faire pour faciliter leur accès aux populations. Selon lui, le gouvernement envisage poursuivre le renforcement des actions en cours à travers :
• l’ouverture de 244 nouvelles boutiques témoins afin de couvrir toutes les communes du pays pour ravitailler la population en céréales à hauteur de 175 200 tonnes par an ;
• la poursuite des efforts de mise à la disposition des denrées alimentaires à des prix subventionnés et en quantité suffisante ;
• la fixation des prix des céréales locales (mil, maïs, sorgho) ;
• l’intensification des contrôles pour faire respecter les prix fixés, les poids et éviter également les spéculations pratiquées par certains commerçants ;
Etc.
Le secrétaire général du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Boubacar Traoré a terminé en laissant des numéros verts (80001184 / 80001185 / 80001186) à appeler en cas de fixation des prix au-dessus de la norme imposée.

Arnaud BAKOI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribune : Les Burkinabè attendaient qu’il soit un chef de guerre.

Tribune de Newton Ahmed Barry 👇👇👇👇 Ainsi vont les choses de la vie ! Comment lire les intentions de Damiba ? Il...

Procès Thomas Sankara : Dr Ablassé OUEDRAOGO On ne peut que considérer que justice a été rendue aux victimes

  Ceci est le Point de vue sur le verdict du procès Sankara et douze de ses compagnons du Dr Ablassé OUEDRAOGO président du Faso...

Procès Thomas Sankara : La réaction de la veuve de Thomas Sankara

Le juge a donné son verdict selon la loi et tout le monde apprécie. C’est quelque chose qu’on a demandé, la justice et la...

Burkina Faso : Le Faso Autrement adresse à la communauté islamique du Burkina Faso et du mon ses souhaits pour un mois de carême

Ouagadougou, le 04 avril 2022 MESSAGE A L’OCCASION DU MOIS DE RAMADAN 2022 De par la grâce d’Allah, les frères et sœurs de la foi islamique...

Burkina Faso : Le ministre des affaires religieuses et coutumières exprime sa solidarité et son soutien aux fidèles musulmans

  Le ministre des affaires religieuses et coutumières Mr Issaka Sourwema dans une déclaration exprime sa solidarité, son soutien et celle du gouvernement aux fidèles...

Vous aimeriez aussi