L’Union des jeunes avocats du Tchad demande la dissolution du conseil militaire de transition ainsi que des mesures prises

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

L’Union des jeunes avocats du Tchad (UJAT) s’indigne contre la mise en place du Conseil militaire de transition (CMT). Il sollicite l’accompagnement des partenaires du Tchad pour la résolution pacifique de cette crise politique. C’est dans un communiqué de presse rendu public ce 22 avril 2021 qu’il s’est exprimé.

Suite à la mort sur le champ de bataille du président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, l’union des jeunes avocats du Tchad a présenté ses condoléances à sa famille biologique ainsi qu’au peuple tchadien dans son ensemble. C’est dans un discours révélé le jeudi 22 avril 2021 que l’union a fait savoir sa consternation face à cette perte du peuple tchadien en général. Il a par ailleurs déploré la situation politique actuelle inadmissible et estime que le cours de l’histoire et la réalité des choses ont mis le peuple tchadien devant ses responsabilités à la fois historique et sociale. L’union a aussi annoncé que bien que le deuil officiel n’ait pas encore été fait, leur constat est qu’une office baptisée « Conseil Militaire de la Transition (CMT) » s’est arbitrairement mise en place et emparée du pouvoir. Selon lui, ce conseil militaire de la transition a annoncé et sans consultation populaire préalable, une série de mesures arbitraires, notamment la suspension de la Constitution, la dissolution du Parlement et du Gouvernement et l’institution d’une Charte de la Transition. « L’UJAT éprise de justice et soucieuse du respect des lois de la République, s’insurge contre toutes ces actions qui relèvent de l’imposture et, condamne ce coup de force institutionnel qui frise une dévolution dynastique du pouvoir. Elle exige la restauration, sans délai, de l’ordre constitutionnel et le retour des militaires dans les casernes et, elle tiendra pour responsable le Conseil Militaire de Transition (CMT) de tout ce qui adviendra », a laissé entendre l’union des jeunes avocats du Tchad. Toutefois, l’UJAT dénonce une posture partisane de la France aux côtés de la junte. Egalement, l’UJAT dit condamné le silence complice de l’Union Africaine (UA), tout en demandant à la communauté internationale d’accompagner et d’appuyer le Tchad dans la résolution pacifique de cette crise politique, qui selon lui risque de provoquer des souffrances interminables au peuple tchadien.

Oeildufaso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi