Burkina Faso : Le service militaire pour cultiver la solidarité et la tolérance

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

Le Directeur Général du Service National pour le développement (SND), l’intendant colonel Major Mathieu Benao a aminé une conférence de presse ce jeudi 11 février 2021, à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre avec les journalistes est de mieux éclairer l’opinion publique sur les reformes du SND.

 

Ayant pour principales missions d’offrir aux jeunes un cadre de participation aux tâches de développement socio-économique du pays ; de développer l’esprit civique et patriotique des jeunes et de développer chez les jeunes, l’esprit d’initiative et de confiance en leurs propres capacités, le Service National pour le développement(SND) concerne désormais tout Burkinabè âgé de 18 à 30 ans inclus. Le Burkina Faso est confronté à d’énormes défis de développement dans un contexte d’insécurité qui fait que la nation fait de plus en plus face à l’incivisme, à l’intolérance et à la défiance de l’autorité. Pourtant ces comportements mettent à mal la cohésion sociale indispensable à une nation en construction. Pour relever aux défis que le Burkina Faso fait présente, le Conseil des Ministres en sa séance du 29 janvier 2021 décide de ré-instituer la formation militaire de base dans l’accomplissement du service civique. Les jeunes qui seront recrutés pour ladite formation subiront une visite médicale à l’issue de laquelle ceux déclarés « aptes » seront retenus pour la formation. Par contre candidats déclarés « inaptes » recevront une formation adaptée à leur formation. Cette formation se déroulera pendant quatre-vingt-dix (90) jours. « Un programme de formation militaire sera envoyé par le colonel Major des armées » a souligné l’intendant colonel Major Mathieu Benao, Directeur général du SND.A l’issue des 90 jours de formations, une attestation de formation civique et militaire sera attribuées au candidats. Ensuite ils bénéficieront d’une bonification de production de six (6) mois. La particularité de cette formation est que les travailleurs du secteur privé pour prendre part au service national.

Wendyam

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi