BURKINA FASO : 37 agences habilitées à exercer le métier de communication et de publicité

On en parle

SUPPRESSION DU CLIP DE L’ARTISTE KAYAWOTO : Son producteur, San Rémy Traoré s’exprime à ce propos

Publié il y'a environ 2 semaines, le clip de l'artiste burkinabè Kayawoto en featuring...

Football : le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé éjecte 4  membres de son équipe

FBF: le président Banssé éjecte 4  membres de son équipe Raymond Dagba alias Papy, Sibiri...

CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique) : Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades

CFOP Bientôt la débandade ou des chaudes empoignades ? Il y a de la fumée dans...

RÉSULTAT DU BEPC AU LYCÉE NELSON MANDELA: 186 admis

Au tableau d'affichage du Lycée Nelson Mandela, nous avons pu noter 186 admis au...

L’Association Professionnelle des Entreprises de Communication du Burkina Faso (APECB) a mené une conférence de presse ce jeudi 04 février 2021 à Ouagadougou.

La première publication de la liste des agences de communication reconnues par le CSC a eu lieu en septembre 2019.En septembre 2020, comme l’exige la loi, le CSC a publié pour la deuxième fois consécutive, la liste des agences reconnues par l’autorité de régulation de la communication au Burkina Faso. Malgré cette  deuxième publication des agences clandestines ou irrégulièrement installés continues de narguer les vraies entreprises de communication avec la complicité de certains décideurs des entreprises et des organisations publiques et privées. En vue de palier à ce problème, L’Association Professionnelle des Entreprises de Communication du Burkina Faso a organisé une conférence de presse ce jeudi 04 février 2021.Cette rencontre avec la presse est de rendre public la liste des agences reconnues. « Nous publicitaires, nous interpellons les différents acteurs à jouer leur rôle de responsabilité sociale et citoyenne en œuvrant à l’application de la loi 080-2015/CNT du 23 novembre 2015 et à son décret d’application » a expliqué la présidente de l’APECB, madame Cécile Naon. Pour elle il faut que le milieu de la publicité soit assainit car cela permettra de développer le Burkina Faso. L’association invite les agences de communication non déclarées de se faire déclarer, les entreprises de communication régulièrement installées de faire un travail de veille afin de décourager toutes ses agences clandestines et aux annonceurs de consulter toujours la dernière liste des agences ayant fait leur déclaration au CSC ou d’exiger le récépissé de reconnaissance à jours  aux entreprises de communications avec lesquelles ils entretiennent des relations de travail. Quelles mesures  les médias  doivent prendre pour que les agences clandestines ne puissent diffuser leurs  programmes sur leurs supports ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Burkina Faso : Déclaration de Josep Borrell haut représentant de l’union européenne sur les événements du 30 Septembre 2022

L’Union européenne prend note de l’accord trouvé ce 4 octobre entre les nouvelles autorités de facto du Burkina Faso et la CEDEAO et notamment...

Burkina Faso : Coup D’état du 30 Septembre 2022 le MPP prend acte.

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) prend acte « de ce deuxième coup d’État » survenu le 30 septembre dernier contre le président...

Burkina Faso : situation nationale le mouvement SENS appel à la mobilisation populaire

  Appel A La Mobilisation Populaire Chers Compatriotes, Ami.e.s du Burkina Faso, A l'entame de cette déclaration, nous réitérons notre solidarité et notre compassion à l'égard des nombreuses...

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo

Attaque à Gaskindé : le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo (Djibo, 29 septembre 2022). Le Président du Faso, Chef suprême...

Vous aimeriez aussi